Minivilles, de Masao SUGANUMA

Coup de coeur Juin 2014
Jeu du mois Juin 2014

Beau jeu nippon limpide comme une estampe à l’encre bleue que Minivilles ( Machi Koro en japonais) dont l’esthétisme épuré n’est pas loin de cette utopie européenne verdoyante et unie, propre et rentable. Le game designer Masao Suganuma a fait d’autres jeux qui j’espère verront une traduction française comme Candy Chaser où vous jouer un trafiquant…de bonbons ! et Dia Monsters pas loin d’introduire le thème des kaijus chers aux japonais, mais des peluches kaijus dans ce cas.


Gros coup de cœur, jeu facile et profond pourtant, permettant d’essayer diverses tactiques autour d’un large éventail d’âges, du plus jeune au plus…moins jeune. Machi Koro possède cette idée simple et centrale, novatrice et évidente d’un bon game design : Autant de cartes au centre que de face d’un dé ! C’est 2d6 et il y a des doublons en carte, reste que l’idée est là : on tire le dé, on joue la carte associée :

  •  Il y a celles que l’on joue que si nous avons tiré le chiffre au dé ( cartes vertes et cartes mauves)
  • Celles qui nous rapportent de l’argent quand le numéro est tiré par l’adversaire ( cartes rouges).
  •  Et celles qui fait profiter tous ceux qui possèdent la carte chiffrée ( cartes bleues).

La claire Vidéorègle en lecture directe ou sur le site riche de Yanhdrev ici.

machi koro, version japonaise, originale, minivilles-
L’original Machi Koro, AKA Minivilles, en version soleil levant

Le fait de tirer à son tour de rôle le dé pour savoir quelles cartes jouer rend une partie de Minivilles imprévisible tout du long et cette mouvance est la base de ce game design. A la fin de son tour, on a le droit d’acheter une carte ( champs de blé-1, mines-9, forêts-5, boulangerie-2-3, marché de fruits et légumes 11-12). Ce que l’on décide c’est de faire fructifier sa ville selon l’économie que l’on établit : les sommes d’argent sont petites rendant le jeu pour un enfant pas loin du tiroir caisse de la fruitière, et il pourra gagner, mais les mécanismes bien rodés pour un adulte permettront de chercher un équilibre économique avec amusement.  Ensuite, qu’importe, c’est le dé qui choisira à savoir si du champs de blé-1 ou de la fromagerie-7 quel sera le plus prospère.

A cela tout un tas d’idées ingénieuses font jour : débloquer la possibilité de tirer deux dés, les 6 sont trois cartes et permettent chacune d’être joué, des combos existent entres les cartes, certaines couvrent deux chiffres, et selon la stratégie des autres choisir aussi sa tranche de chiffres misés ( par exemple : rester avec son d6 pour être sûr de jouer à chaque tour ou au contraire passer au 2d6 si un collectionne de trop les cafés-3).

Le gagnant est celui qui construit quatre grands monuments (non-numérotés), chacun offrant une capacité importante : la gare, le parc d’attractions (les doubles font rejouer un tour), le centre commercial et la tour de radio.


minivilles, marina, asmodée, monster games, france, culture, japon, info, actualité, jeu de société, joueurs, jeuMinivilles se joue vite, est fun, vraiment fun, agréable et intelligent. Sorti en juin 2014, Moonster Games ont été inspiré de s’intéresser au travail de la société japonaise Grounding.inc et sortent ce week-end-ci l’extension Marina pour Minivilles, et les nostalgiques de l’été. Un peu dans la lune Moon-ster Games car avec un titre aussi plat que Minivilles on n’est pas passé loin du calme plat, la mer a cela pour elle qu’elle n’a pas besoin de vagues pour briller me dirait Masao.

Benji, Septembre 2014

Association :Aux 1001 jeux


Publicités

Un avis, une suggestion, envie de participer ? C'est bienvenue :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s