Disque-monde : Ankh Morpork, de Martin WALLACE

iello disque monde ankh-morpork
Le faux-Vintage de Décembre 2014

La drolatique, funambulesque, rocambolesque, abracadabrante série Le Disque-Monde connaît une nouvelle heure de gloire avec Martin WALLACE. Anglais comme Terry, pratique, en 2011, il créait le premier jeu sur cet univers extraordinairement riche, incroyablement verbeux, et j’étais très déçu de sa simplicité. Connaisseur du click and play, Discworld sur console (1996) respectait le foisonnement littéraire de Pratchett. Et la loufoquerie. C’est la doublette WALLACE ce mois-ci, l’occasion d’aborder l’un des génies du jeu, et il est le concepteur de jeu qui peut vraiment vous faire vivre l’expérience d’un livre au travers d’un jeu de plateau. La lecture se démarque par cet inénarrable narré dans une partie Wallacienne. Il a atteint son sommet dans cet art avec A Study In Esmerald ( adaptation de Neil Gaiman, pastichant un cross-over Lovecraft / Sherlock Holmes), et il ne se loupe pas avec Disque-Monde.


Disque-Monde : Ankh Morpork

Pour changer la vidéo explicative nous vient de la boutique Trolls2Jeux dans le XIIème ( site ici).C’est d’autant plus approprié que nous l’avons découvert les mercredis soirs lors des sessions de jeux de la boutique.

Si vous aimez les vidéos de Yanhdrev l’article et le site ici :(lien vers l’article Discworld Ankh-Morpork sur vidéorègle.net). Nous on adore, nos articles n’ont pas pour vocation d’expliquer les règles d’un jeu.


 

conseil
Conseil de Jeu Aux 1001 Jeux
ankh_morpork_001
Ville d’Ankh-Morpork

Conseil de jeu :Le plaisir de Ank-Morpork est le rôle caché. Il faudra plusieurs partie pour jouer ce jeu.Dès le début, il est facile de se faire repérer et on se retrouve bloqué dans sa partie, à attendre et subir son déroulement. Le conseil est de jouer deux rôles. Sinon, c’est bien le bordel, les joueurs cherchent à devenir le nouveau dirigeant de la ville après la disparition du patricien. Le plus drôle c’est que si le jeu fini, le praticien que l’on veut remplacer, était en fait parti en vacances, ou s’était caché, et il est le gagnant de la partie ( si le rôle est joué).


discworld film
Discworld, le film

En 2007 est sorti le téléfilm Discworld. Il dure trois heures, avec Sam Gamegie pour jouer le touriste, des effets visuels à peu de moyen, mais proche des films de Terry Gilliam. Passé inaperçu, une occasion de se plonger dans cet univers majeur de l’imaginaire. L’humour de Pratchett est comme un délice supplémentaire, il est l’un des écrivains vivants à avoir créer un univers à part. Il a la verve créative et le savoir-faire d’un Lovecraft.


 

WALLACE ET GROS MYTHE

Martin Wallace vit discrétos en New-Zealand, s’enfile-t-il des sentiers de montagne avec Peter Jackson ? Il crée WarFrog en 93 et y publie son premier jeu. Puis, rebaptise le tout : TreeFrog au cours d’ un changement d’équipe en 2010. Plus que symbolique. C’est beau, ça tient tout seul Wallace, et ça explique le côté bric-à-brac de certaines de ces boîtes. Tout est dit dans WiKi côté style :

«Il est particulièrement apprécié pour ses mécaniques de jeux innovantes proches de l’école Allemande, issues d’univers et thèmes riches (ferroviaire, civilisations) permettant une expérience de jeu immersive et très caractéristiques de l’école américaine ».

collectors_poster_ankh morpork-disque-monde_martin wallacepg
Le très beau travail graphique de Peter Dennis sur les cartes.

Qu’il peut-être décevant de tomber sur une définition basique qui décrit exactement ce qu’on croyait tenir comme une facette unique. Ça marche bien avec le dictionnaire aussi. Blague à part, Martin mélange bien deux domaines : d’un côté c’est un concepteur de système mathématique, d’un autre il réfléchit aux (plaisirs des) interactions entre joueurs. La première couche masque la deuxième. Elles s’imbriquent si bien que les événements de jeu ( carte en moins, besoin de cube) coïncident avec les interactions de joueurs et le rôle qu’incarne le personnage.Un Wallace est proche d’un Card Driven, la liberté en plus. Enfin, il rajoute une couche à son game design : le thème. Il choisit des thèmes assez originaux dont il a une réelle compréhension ( période d’histoire, oeuvre) et tient compte des facteurs économiques, politiques, culturelles ou atmosphère littéraire, type de réflexions porté par une œuvre etc…Le manuel de règles jeu est souvent fin et explique simplement et de manière décousue : car dans la manière même de l’expliquer il imbrique des mécanismes de réflexions, va jusqu’à se servir des exemples pour un point. Comme toujours d’autres jeux essayent d’avoir ce genre d’ambition, ou veulent s’en targuer : la différence c’est que Wallace lui n’essaye pas, il le fait, l’a fait, l’a peut-être même inventé.

disque monde ank morpork terry pratchet martin wallace aux 1001 jeux test


« …les tourbillons de brume stellaires frémissent et s’écartent….
Voyez…
La tortue la Grande A’Tuin apparaît, elle fend d’une brasse paresseuse l’abîme interstellaire, ses membres pesants recouverts d’un givre d’hydrogène, son antique et immense carapace criblée de cratères météoriques. De ses yeux vastes comme des océans, encroutés de chassie et de poussières d’astéroïdes.  Elle fixe le But Ultime. »
La huitième couleur, Terry Pratchett


BenJi.

Aux 1001 Jeux – Le Vintage de Décembre 2014

Publicités

2 réflexions sur “Disque-monde : Ankh Morpork, de Martin WALLACE

Un avis, une suggestion, envie de participer ? C'est bienvenue :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s