Star Wars : Ère de la Rébellion et Aux Confins de l’Empire

yoda, star wars wars aux confins de l'empire
Dans cet article, une Citation de Yoda à l’Empereur.

L’Ère de la Rébellion vient de sortir en ce début de mois, suite directe d’Aux Confins de l’Empire, trilogie Jeu de Rôle qui se conclura par Force et Destinée. Troisième version sur l’univers Star Wars (après la D6 et la D20), celle-ci innove à plein d’égard et renouvelle la franchise avec brio. Board Game Geek lui attribue le prix de meilleur œuvre graphique en 2013 ( ses dessins chaleureux entre réalisme et nouvelle approche, une refonte des canons Star Wars à la gouache.) Puis en décembre 2014, le G(uide) du RO(liste) G(alactique) l’a élue meilleure œuvre Jeu de Rôle 2014. Deux prix démocratiques puisque deux sites exhaustifs, plus que sélectifs, de style encyclopédie du net. Les trois volets s’appuient sur les même règles et bien que la sortie de l’Ère de la Rébellion soit l’occasion, la substance de l’article provient d’Aux Confins de l’Empire :


Il y a longtemps, dans une galaxie lointaine,…

star wars aux confins de l'empireLa créativité de George Lucas, Homère moderne, souffle clairement dans cette gamme : la galaxie d’images inventée ou refondue insuffle un plaisir visuel et une envie de se plonger dans ce Star Wars aux contours ouatés. Puis il y a ce système de dés, inventé pour les besoins de Warhammer 3, et repris pour en exploiter toute la pertinence ici : cela permet de retranscrire la fluidité et le punch des scènes d’action à la Star Wars et de vivre cette notion d’équilibre dans la force. Un effet un seul jet de dé sera riche d’interprétation et de subtilité. Arrivant à des situations comme des réussites mais avec un effet négatif ou des échecs qui s’avéreront après coup positifs. L’expression d’un coup de pouce, d’un climat contraignant, de la maîtrise dans un domaine ou de la force même se fait avec autant de dés différents constituant la réserve.

* Autant le dire de suite : il faut être très imaginatif et créatif sur l’instant pour profiter de ce que propose réellement Aux Confins de l’Empire. Le Maître de Jeu déjà, et les joueurs aussi, sont invités à interpréter leur propre jet de dés à symbole. Voire intervenir sur le scénario en utilisant des jetons de la Force ( lumineuse) qui deviennent autant de point de force obscure ( pour le MJ). Cette réserve de points de Destin déterminée au début par le dé de Force va dans ce sens de mettre en avant le spectaculaire, l’action, la fluidité, l’imprévu…

teemo le hutt* Il y a la notion Obligation : chaque personnage est tenu par une obligation dans l’univers d’Aux Confins de l’Empire ( une dette, un serment, une prime sur sa tête, une vengeance…). Elle prendra plusieurs formes et se traduira par un jet de D100 au début pour savoir si l’obligation se manifeste dans la séance en cours. Riche idée qui permet d’éviter l’impression d’un monde mort, le personnage étant pressé s’il ne fait rien ; tension qui permet aussi au joueur d’avoir une idée de la manière d’agir de son avatar star wars ; enfin, au bas de l’échelle, lie de l’univers, contrebandier douteux ou chasseur de prime vertueux, quand on commence, et c’est l’idée de cette trilogie sur Star Wars, on doit forcément quelque chose à quelque qu’un ou quelque part. Cela génère du stress, jauge différente des points de santé, incluant un paramètre subtil de fatigue, à court terme pour les efforts intenses, à long terme pour les moments marquants.


VERDICT :

star-wars-age-of-rebellion, kit d'initiation
Le kit d’initiation en v.o ( très bon au demeurant)

Sceptique à propos du Kit d’Initiation d’Aux Confins de l’Empire, c’est finalement un réel plaisir à ne pas rater pour entrer doucement dans le (ou ce) jeu de rôle. Écrit avec intelligence, finesse dans la traduction, travail autant pédagogique que ludique, très rapidement on profite du meilleur et si le plat a plu on s’offre le hors d’œuvre : Le Livre de Base. Un met copieux, pluriel en saveur, se mange bout à bout, une règle par ci par là, les extensions conservent cet élan créatif, très assumé car le pitch n’est pas là pour faire rêver, pas de jedi, pas de combat intergalactiques mémoriaux et au final d’avoir misé sur la pluralité de l’univers, des planètes, des galaxies, des races, des styles, des imaginaires, sur ce foisonnement de lumière vie et obscure qui parcourt la galaxie de part en part, cette Force de l’exigence créatrice…a été saluée ; car oui, il fut un temps si obscur pour ce jeu de rôle qu’Edge a annulé l’édition française du Kit d’Initiation de l’Ère de la Rébellion. Je cite, Yoda épisode 3 : « [En ton nouvel apprenti ] Ta confiance un peu trop grande me paraît, Comme l’est ta foi au côté obscur de la Force ». L’apprenti était au final Dark Vador, Yoda lui voit au-delà, Yoda voit le fils, SkyWalker. À fin 2015 pour « L’éveil de la Force ».

Aux 1001 Jeux.

BenJi

star_wars__force_and_destiny_by_wraithdt-d8hg7ct


Publicités

2 réflexions sur “Star Wars : Ère de la Rébellion et Aux Confins de l’Empire

Un avis, une suggestion, envie de participer ? C'est bienvenue :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s